2e5f9f951ea924e81182a84b55bd6fdf.png

LE LOGEMENT POST-COVID DANS UNE VILLE AUTOSUFFISANTE

2e5f9f951ea924e81182a84b55bd6fdf.png

Guallart Architects a remporté le concours international pour la conception d’un quartier à usage mixte dans la nouvelle ville de Xiong’an, établissant ainsi une nouvelle norme dans l’ère post-COVID, qui peut être répliquée à l’état brut dans différentes villes du monde.

La proposition présentée sous le titre « La ville autosuffisante » définit un modèle urbain qui fusionne les concepts des blocs urbains européens traditionnels, des tours modernes chinoises et le paysage agricole productif. Ce nouvel environnement urbain où les gens peuvent vivre, travailler et se reposer, permettra à leurs résidents de produire des ressources localement tout en restant connectés au reste de monde et en menant une vie épanouie même en période de confinement.

Postcovid Housing

« Nous ne pouvons pas continuer à concevoir des villes et des bâtiments comme si rien ne s’était passé », déclare l’architecte Guallart. « Notre proposition trouve son origine dans la nécessité d’apporter des solutions aux différentes crises qui se produisent simultanément dans le monde entier, afin de créer une nouvelle vie urbaine basée sur la bioéconomie circulaire qui donnera du pouvoir aux villes et aux communautés ».

Plus précisément, le projet est conçu comme un oignon avec ses différentes couches, chacune d’entre elles représentant les différentes fonctions nécessaires à la vie humaine, ce à l’échelle du logement, de l’immeuble et du quartier.


Nous avons développé ce projet pendant le confinement, lorsque toute l’équipe travaillait à domicile …


Les quatre blocs à usage mixte, construits avec du bois massif et des solutions de conception passive, combineront entre autres des appartements, des résidences pour les jeunes et les personnes âgées, des bureaux, une piscine, des magasins, un marché alimentaire, une crèche, un centre administratif et une caserne de pompiers.

Tous les bâtiments seront couverts par des serres, ce qui permettra de cultiver des aliments pour les besoins quotidiens et de produire de l’énergie grâce aux toits en pente. Au rez-de-chaussée se trouvent de petites usines numériques de co-travail qui permettent d’utiliser des imprimantes 3D et des machines de prototypage rapide pour produire des objets d’usage quotidien. Le bâtiment disposera donc d’un système métabolique interne qui intégrera la production d’énergie, l’eau recyclée, la production alimentaire et la réutilisation des matériaux, favorisant ainsi un modèle distribué de gestion urbaine.

Chaque appartement disposera d’une grande terrasse orientée vers le sud qui fera office de régulateur thermique et fournira un espace minimal en période de confinement, permettant aux résidents de jouer, de se reposer et de travailler. Des postes de télétravail connectés aux réseaux 5G seront également créés. Cela permettra la création de réseaux sociaux au niveau du quartier pour l’échange de ressources.

Comme l’indique la directrice du bureau, Honorata Grzesikowska : « Nous avons développé ce projet pendant le confinement, lorsque toute l’équipe travaillait à domicile et nous avons décidé d’inclure tous les aspects qui pouvaient améliorer notre vie, afin de créer une nouvelle norme ».


Continuer votre lecture avec
Karly Santiago Réinventons Notre Intérieur

People often ask me about the process involved in bringing interior design projects to life when working with clients. In this article, I’ll give you some personal insights into what goes on in my head when I am commissioned for a design project, whether for a private individual or business. A close relationship invariably develops with the project commissioners following a long and intensive creative process. Welcome to a behind-the-scenes look at how a project is born!

Rédigé par : Mélanie Trinkwell, Interior Designer

La Lumiere Fut

Die Tage werden immer kürzer und es ist an der Zeit, über Leuchten zu sprechen. Ein Thema, das bei jedem Einrichtungsprojekt von entscheidender Bedeutung ist und vielen von uns Angst macht. Der Beweis? Die nackten Glühbirnen, die noch ein paar Jahre nach dem Umzug bei uns von der Decke hängen … Der berühmte dänische Designer Poul Henningsen zog uns damit schon vor hundert Jahren auf: „Möbel, Stile und Teppiche sind unwichtig im Vergleich zur Platzierung der Beleuchtung. Diese kostet nichts, setzt aber eine gewisse Kultiviertheit voraus.“ Machen Sie sich also bereit für Ihr eigenes „Fiat Lux“ …

Rédigé par : Mélanie Trinkwell, Innenarchitektin

Postcovid Housing

Guallart Architects a remporté le concours international pour la conception d’un quartier à usage mixte dans la nouvelle ville de Xiong’an, établissant ainsi une nouvelle norme dans l’ère post-COVID, qui peut être répliquée à l’état brut dans différentes villes du monde

Rédigé par : Guallart Architects,